Pro Life 3

LE COVID-19 PRÉCIPITE LA DÉNUTRITION DE NOS SENIORS !

Constatant que les sujets âgés admis à l’hôpital pour Covid-19 étaient souvent dénutris, des médecins et chercheurs de Wuhan ont évalué dans cette population la prévalence de la dénutrition et ses facteurs de risque.

Le MNA comme outil de dépistage de la dénutrition

Cent quatre-vingt-deux sujets de plus de 65 ans admis pour une infection au Covid-19 (confirmée par un test PCR) ont répondu au questionnaire MNA (Mini Nutritional Assessment®) et à des questions sur leur état de santé. Leur poids, taille et les circonférences brachiale et du mollet ont été mesurées.

Plus de dénutris avec le Covid-19 qu’avec d’autres pathologies

Près de 53 % des sujets âgés étaient dénutris et 27,5 % étaient à risque de dénutrition. Des chiffres plus élevés que ce qui est habituellement mesuré chez les sujets admis pour d’autres pathologies. Ces sujets présentaient aussi plus fréquemment un diabète de type 2, un petit IMC, une petite circonférence du mollet, des taux d’hémoglobine, d’albumine et de lymphocytes plus bas que ceux des sujets au statut nutritionnel adéquat.

La dénutrition comme conséquence de l’infection

Cette prévalence élevée de la dénutrition pourrait être secondaire à l’infection au coronavirus. Les chercheurs avancent quatre hypothèses pour l’expliquer :
  1. La dégradation de l’albumine et des protéines musculaires nécessaires à la synthèse de protéines inflammatoires.
  2. La forte prévalence de diabétiques parmi ces sujets, qui les expose à un risque plus élevé de dénutrition (déséquilibre nutritionnel, sédentarité, altération des métabolismes, etc.).
  3. Les symptômes gastro intestinaux provoqués par le virus (très rapportés par les sujets âgés), et qui ont pu accélérer la survenue d’une dénutrition ;
  4. La baisse d’appétit consécutive à l’anxiété d’être atteint par le coronavirus.
Pour les chercheurs, le soutien nutritionnel doit être renforcé chez les sujets âgés admis à l’hôpital pour Covid-19 notamment s’ils sont atteints de diabète de type 2 et présentent une petite circonférence du mollet (< 31 cm) ou un taux d’albumine bas.

A retenir 

  • Le sujet âgé atteint par le Covid-19 souffre plus fréquemment de dénutrition.
  • Cette dénutrition est favorisée par la fragilité du sujet (diabète de type 2) et est précipitée par les mécanismes mis en jeu lors de l’infection (inflammation, diarrhées, vomissements, fatigue…).
Prevalence of Malnutrition and Analysis of Related Factors in Elderly Patients With COVID-19 in Wuhan, China. Tao Li, Yalan Zhang, Cheng Gong, Jing Wang, Bao Liu, Li Shi , Jun Duan. Eur J Clin Nutr  2020 Apr 22;1-5.
Télécharger le PDF