Pro Life 3

Une boisson « Spéciale seniors » produite à Waremme

Une Boisson « Spéciale seniors » produite à l’ETA

Ce jus de pruneaux amélioré permet de remplacer plusieurs médicaments de nos aînés

La base de pruneaux permet de remplacer différents médica- ments des seniors par une alter- native plus agréable.a boisson Pro Life 3 est désormais produite à l’ETA Jean Gielen de Waremme. Ce produit à

C’est un cocktail étonnant « spé- cial seniors », signé par un duo tout aussi suprenant. Marco Lombardi (originaire de Car- nières et infirmier en chef dans une maison de repos) et Michaël Liénard (ancien agronome et professeur de sciences à Morlan- welz) se sont rencontrés un peu par hasard et ont ensemble dé- veloppé une boisson agréable pour les aînés, un  breuvage « healthy » qui viendrait remplacer plusieurs compléments et médicaments pas toujours amusants à prendre. Appelée « Pro Life 3 », la boisson 100% belge aux teintes bor- deaux a été conçue pour contrer le « mauvais transit intestinal », le « manque de tonus muscu- laire » et la « déshydratation » des seniors. « L’objectif est de diminuer la dose de médicaments qu’on donne aux personnes âgées »,explique Michaël Liénard. « J’ai fait ce constat sur le terrain. 80% des résidents de maison de repos consomment des laxatifs, beaucoup ont besoin de protéi- nes…On a donc voulu créer quelque chose de naturel, qui est une alternative agréable à la médication », explique l’infirmier Marco Lombardi.

Un effet laxatif

La boisson se présente comme une sorte de jus de pruneaux aromatisé à la pomme et à la cerise. Le produit est enrichi en protéines et fibres, et est certifié « sans lactose, sans conservateur, sans sucre ajouté, sans arôme artificiel ». Cette boisson aux pruneaux permet notamment aux personnes âgées de ne plus utiliser de laxatif, ce qui par la même occasion permet également « d’alléger la charge de travail du personnel médical souvent débordé ».

DANS L’ENTREPRISE WAREMMIENNE

Les deux entrepreneurs ont choisi l’entreprise warem- mienne « ETA Jean Gielen » pour les étapes du mélange et pour la mise en bouteille. « La collaboration est due au hasard. On cherchait un remplisseur, et on est tombé sur l’ETA, qui en plus travaillait avec de la haute pression. Le fait que ce soit une entreprise de travail adapté fait évidemment partie de notre philosophie », assure Michaël Liénard. La haute pression est utilisée dans le processus no- tamment pour ne pas dénaturer le goût, la couleur et la texture. Le produit est actuellement ven- du 2,90€ la bouteille de 250 cl. Le duo d’entrepreneurs a déjà tissé des partenariats avec plu- sieurs maisons de repos, et a des contacts avec différents hôpi- taux. Depuis juillet, la boisson est disponible en pharmacie, et via le site internet de l’entre- prise. À l’avenir, la société aime- rait proposer différents goûts, et éventuellement toucher d’autres publics. L’ETA a été choisie par les entrepreneurs notamment pour sa technologie haute pression. Lien de l’article